↚   Retour sur le site Compagnon-de-voyage.net

Le topic des trekks, randonnées et autres longues marches :)

Créé il y a 3 heures . dans Voyage léger (vélo, à pied...)
6 le 17 juillet 2016

Hello voyageurs !

J’ai lu plusieurs fois que marcher le chemin de Saint Jacques de Compostelle est une expérience qui vous change un homme (plusieurs semaines de marche). Je ne l’ai pas personnellement fait, néanmoins, lire cela m’a donné envie de le faire un jour ou l’autre.

Etes vous du genre à aimer marcher ? Du genre à partir en trekk pour plusieurs jours ? A mon avis l’âge n’a pas d’importance, qu’en pensez vous ?

Quel a été votre plus long parcours à pieds en nombre de jours ? Qu’en avez vous appris : sur vous, vos limites, pourquoi aimez vous cet effort physique ?

Randonneurs, trekkeurs et marcheurs, à vous ! 😉

  • Aimé par
Répondre
0 le 17 juillet 2016

Bon, je vais discrètement éviter ce topic,… perso j’aime pas marcher… 😀

  • Aimé par
Répondre
Annuler
1 le 19 juillet 2016

Hey, personnellement j’ai accompli un roadtrip à pied l’année dernière pendant 3 semaines jusqu’en Allemagne et je peux te confirmer que ça change un homme. Ce genre de voyage te met au défi, ce qui amène de la difficulté et c’est une experience qui forge ton esprit, tu deviens + indépendant, et tu en apprends énormément sur toi-même et sur tes limites, bon après je l’ai fait tout seul, la solitude ça aide beaucoup pour le côté spirituel, à plusieurs c’est sur tu gagnes moins de tout ça mais le partage fait que je pense t’apprécies + ton voyage. Pour ce qui est de l’effort physique je pense que la difficulté c’est la clé, un peu comme le sport, no pain no gain, la sensation de liberté après l’effort c’est quelque chose de tellement vivifiant que c’est bête de passer à côté ^^.

 

L’age n’a pas d’importance, seul la volonté compte, j’ai 22ans et je peux te garantir que le mental arrive à suivre si tu découvres des paysages ou des personnes extras sur la route.

Je songeai à me faire un tour de France en vélo en passant le plus clair du temps dans les réserves nationales mais avec un sac à dos de + de 20kg, rester assis trop longtemps sur la selle c’est trop de contraintes lol je préfère marcher indéfiniment ^^

 

Maintenant je projette de partir jusqu’en Grèce à pied en passant par l’Italie, Croatie, bref longer la côte, et étant un adepte du film et du livre Into the Wild, j’aime laisser l’imprévu faire les choses, trouver un coin sympa où camper, ce genre d’ambiance quoi si ça te tente haha :)

 

C’est chouette et ça a l’air intéressant comme façon de voyager. Après, faut avoir le temps :/ J’aime marcher, déambuler avec mon appareil et prendre les clichés selon mon inspiration, mais clairement la marche, c’est pas rapide pour rallier 2 points. Alors oui, justement, ça permet de pas être dans le rush, de s’aérer et de se déconnecter de ce monde hyper actif. Surement. Sauf que … même si je trouve chouette l’idée, je trouve ça trop long ~

Montrer plus de messages.
  • Aimé par
Répondre
Annuler
0 le 20 juillet 2016

Franchement, tu m’as ouvert l’esprit. Marcher en croisant les frontières, je n’y avais pas franchement pensé mais c’est certain que ça doit faire évoluer. Comme le dit Pauline, c’est lent, mais j’imagine que c’est aussi le charme de ce genre de trip, prendre son temps, sortir du rush, apprécier les choses simples et en revenir plus ouvert… 

Perso j’ai eu l’occasion de faire de longs trekks au Népal, à chaque fois c’était avec quelqu’un donc j’imagine que c’est un peu différent. Mais même à plusieurs, on se retrouve quand même seul durant la marche, et c’est vrai que mon cerveau tournait à plein régime ^^ Tu penses à plein de trucs, c’était très dur physiquement, mais au final c’est gratifiant t’es content de l’avoir fait. :)

Tu penses partir combien de temps pour ton prochain trip vers la Grèce ?

  • Aimé par
Répondre
Annuler
0 le 22 juillet 2016

Pauline :

C’est sur si tu as un travail stable c’est compliqué à mettre en oeuvre, c’est loin d’être rapide c’est sûr mais je sais que ça m’a fait prendre conscience de tout ce qui m’entourait, et ça m’a fait percevoir les paysages autour de moi différemment, une approche + attentive qui permet en effet de mieux savourer. Par contre l’état de mes pieds à la fin disons que si on cherchait des pieds de zombie pour un film ça aurait pu faire l’affaire lol

 

Antoine :

 

C’est exactement ça et même si c’est loin d’être facile, il faut faire des sacrifices, par exemple côté hygiène j’étais pas le + propre de l’univers lol mais on en ressort grandit ça c’est sur et certain ça en vaut vachement le coup. J’avais une façon de me motiver aussi, je m’interdisais de me plaindre, me disant par exemple que les femmes africaines faisant 100x + que ce que je faisais sur le moment et ça a réussi à booster le mental.

 

Il avait duré combien de temps ton trek? Je confirme le fait que même à plusieurs, à des moments notre cerveau se retrouve seul haha j’ai eu l’occasion d’en faire l’expérience au cours d’une longue randonnée où j’étais accompagné, surtout que les montagnes là-bas atteignent facilement les 4000m non? Tu n’aurais pas une photo à partager que je vois un peu le paysage pendant ce trek? :)

 

Ca c’est sur je le dirais jamais assez, cette sensation de liberté après l’effort est tellement gratifiante et j’imagine qu’il y avait eu une jolie vue en récompense :)

 

A vrai dire je ne sais pas trop, en toute honnêteté j’aime beaucoup avoir cette part d’imprévu, ne pas tout contrôler et se laisser porter par le vent, à chaque fois que j’ai suivi l’imprévu je me suis retrouvé dans des situations absolument grandioses du coup je laisse faire les choses, tout en prévoyant le minimum c’est sur mais je pense qu’il me faudra bien 2 mois, tout dépend si je fais du stop et si je prends le bus, mais j’ai pour habitude de me retrouver en pleine campagne, je préfère largement le côté rural au côté urbain, c’est d’ailleurs un peu pour ça que je te demandais si tu te faisais bien comprendre au Népal car c’est justement dans les campagnes que je préfère m’aventurer :)

 

 

 

  • Aimé par
Répondre
Annuler
0 le 8 août 2016

@Neshlaw : Le temps de rentrer de vacances et me revoilà ! :)

Au Népal, j’ai fait des trekks allant de 9 à 14 jours. Tu marches entre 5 et 8h par jour en fonction du dénivelé et des villages que tu traverses. L’avantage du Népal est que les trekks les plus populaires traversent de nombreux villages ou refuges (=tea houses), donc toutes les nuits tu dors dans un vraie lit, en ayant pris (si t’es courageux), un bonne douche (froide, *parfois* chaude). 

Les guesthouses proposent également un restaurant, donc tu n’as pas besoin de te trimbaler ta nourriture. Tu as juste besoin d’amener du cash 😀 (pas d’ATM).

Exact, l’altitude monte jusqu’à 4200m sur tu fait l’Anapurna Base Camp, mais tout le long du chemin tu te trouve entouré de pics de 7000-8000m, assez impressionnant :)

En Indonésie, sur l’île de Lombok, j’avais fait un trekk de 3 jours où on dormait sous la tente (ascension du volcan Rinjani, je recommande également, super expérience), mais bon on avait un équipe qui trimbalait la nourriture et les tentes :) :)

Je vais poster des photos dans le sujet sur le népal, je mettrais un lien ici une fois que c’est fait :)

  • Aimé par
Répondre
Annuler