↚   Retour sur le site Compagnon-de-voyage.net

[Témoignages] Votre pire expérience en voyage ?

Créé il y a le 17 juillet 2016 dans Vos anecdotes et récits de voyages
2 le 17 juillet 2016

Salut à tous !

Sur la route, on a a tous vécu une expérience pas franchement sympa, voire marquante à vie… Quelle a été celle qui vous a le plus marquée ? Et celle dont vous avez le plus appris également ?…

  • Aimé par
Répondre
0 le 17 juillet 2016

Hello, je sais pas si je peux dire que c’est « pas sympa » mais ça à clairement changé ma façon de pensé et mon regard.

J’étais en Afrique, au Kenya précisément, avec mon père et on étais avec l’ethni Masai. On a été « visité », voir, c’est plus le terme, une école Africaine primaire (paumé). Moi petite « riche » Européenne, comme tous les gosses je me plaignais de l’école, et la mon père nous a emmené voir les « petits » Africains qui VEULENT étudier. Qui ont a peine un cahier et un crayon, qui ferme leur bouche qd le prof leur dit de se taire. Qui font des kilomètres à pattes pour y aller. Qui connaissait plus de mot d’anglais que moi, qui étais plus âgés … bref, ce jour la j’ai relativisé mes problèmes et me suis dit qu’en fait, j’avais de la chance d’aller a à l’école, d’avoir une éducations, d’avoir appris à lire et écrire, sans compter que je suis une fille … bref, ce jour la, j’ai compris que j’étais une privilégiées. Et mon père se gardait bien de me le rappeler les rares fois où je l’oubliais.

  • Aimé par
Répondre
Annuler
0 le 17 juillet 2016

@Pauline : J’ai eu le même type de sentiment en visitant un orphelinat au Népal avec mon père. J’ai passé environ 40mn à discuter, jouer de la musique et passer le temps avec 4-5 enfants qui y séjournaient, tous avaient moins de 16 ans, le plus jeune devait avoir 6 ans. Même après aussi peu de temps, les enfants s’étaient attaché et m’appelaient déjà « uncle ». :( dur dur de partir, ça m’a fait mal au coeur et m’a fait réaliser la chance que j’avais d’avoir eu une famille qui m’avait apporté l’affection dont j’avais besoin… C’est basique, on ne s’en rend pas compte de ce genre de choses quand on a le nez dedans.

C’est pour ce genre d’expériences qui m’ouvrent les yeux que j’espère ne jamais m’arrêter de voyager.

  • Aimé par
Répondre
Annuler